Nouveau

Comment être au top de la formation en biopharmacie et en chimie ? Le Cefochim vous dit tout

Comment être au top de la formation en biopharmacie et en chimie ? Le Cefochim vous dit tout

Cefochim, Seneffe

Cefochim, centre de formation basé à Seneffe, est reconnu pour son équipement “up to date”. Il dispose d’une salle blanche de 600 m2, unique en Europe, pour former au mieux les travailleurs métropolitains aux sciences de la vie et à la chimie.

formation-salle-blanche-biopharmacie-chimie
Le centre de formation dispose d’une salle blanche typique aux entreprise en biopharmacie et en chimie : unique en Europe

Un matériel de pointe unique en Europe

Inutile de chercher ailleurs, vous ne trouverez pas meilleure formation dans les métiers de la production et de la maintenance dans les industries chimiques et pharmaceutiques. Créé en 2003, un quart de l’espace du Cefochim, un des 25 centres de compétences wallons, est consacré à une “salle blanche”, une pièce typique à la recherche dont le taux de molécules est fortement limité. “Tout a été construit dans une logique d’apprentissage du contexte réel : on voit l’infrastructure de la salle blanche. On compte 4 grades d’hygiène avant d’arriver dans la salle complètement épurée. Les apprenants se trouvent en conditions réelles d’apprentissage grâce à cet espace”, explique Jeanne-Marie Boufflette, responsable du Développement des Affaires au Cefochim.

L’apprentissage est conçu dans des conditions très proches de la réalité

Imaginez une pièce où tout a été aseptisé : les murs, le plafond, les ustensiles. Chaque personne qui y entre a des consignes de propreté précises : une combinaison, une charlotte, des ongles coupés court, une barbe de maximum 48h ou alors un masque. “Les élèves ne restent pas plus de 3 heures dans la salle afin d’éviter la création de bactéries”, raconte-t-elle.

Les entreprises demandent de plus en plus de personnes formées à l’utilisation de ce genre de salle blanche selon un protocole bien spécifique. “La requalification d’une zone comme cela se fait en trois semaines. Les boîtes ne peuvent pas se permettre ce genre d’arrêt. L’entreprise préfère que leurs employés s’exercent chez nous pour qu’ils soient directement opérationnels chez eux”, précise-t-elle.

Centre-formation-occupé
Le centre est occupé par des formations 215 jours par an

Apprentissage par la pratique et sur le terrain

À côté de la salle blanche, le Cefochim propose des formations pratiques. Un atout, tant pour les gens en apprentissage d’un métier que pour les personnes en formation continue : “65 % des formations se déroulent sur le terrain. On forme en alternance, les participants apprennent à la fois dans l’entreprise et au centre de formation”.

La position géographique du centre prend alors tout son sens. Le Cefochim est installé dans le zoning de Seneffe, une place stratégique vis-à-vis de différentes entreprises privées de production implantées à Charleroi, Wavre, Lessine ou Feluy.

La tendance actuelle ? Des formations qui se dirigent vers la régulation, la production et la sécurité dans les domaines de la biopharmacie et de la chimie.

formateur-suivi-groupe
Les formateurs assurent un suivi particulier en privilégiant des groupes restreints de participants

Un réseau pré-établi de personnes à former

Le Cefochim est notamment soutenu par Esencia, la fédération qui regroupe les entreprises wallonnes issues des domaines de la biopharmarcie et de la chimie. “On propose des formations directement en fonction de la demande des entreprises : ce qui manque sur le terrain, ce qui fait défaut, etc.”

Focalisé sur la production, le Cefochim est lié à trois autres centres de formation également issus du domaine des sciences, assez proches les uns des autres : le Biopark à Gosselies pour la recherche et le développement, Invivo à Nivelles pour le contrôle qualité et la Tour Giga à Liège pour la biotechnologie.

On propose des formations notamment en fonction de la demande des entreprises

cefochim-apprentissage-pratique
Le Cefochim garantit un apprentissage basé essentiellement sur la pratique

Un domaine en expansion, des métiers en pénurie et une obligation de formation

Cet important succès se démontre encore à trois niveaux. Tout d’abord, le Cefochim réalise une veille continue de leur domaine en pleine expansion : “la Belgique est à la pointe dans les sciences de la vie et de biopharmaceutique, on cherche à former au mieux les travailleurs. On ajuste l’offre continuellement. Nos 50 formateurs se rendent régulièrement à l’étranger pour se former”.

À coté du public des travailleurs, le Cefochim s’adresse également aux élèves de 5ème et 6ème secondaires pour montrer l’intérêt de ce domaine, généralement boudé par les jeunes.

Par ailleurs, le centre s’est spécialisé notamment dans les métiers en pénurie. “Il manque des techniciens, des opérateurs spécialisés… De plus, grâce à un partenariat avec le Forem, une situation professionnelle stable est garantie aux demandeurs d’emploi”.

Enfin, le Cefochim répond à l’obligation de formation. Il organise des formations inter et intra-entreprise.

Actuellement, le Cefochim ne parvient plus à répondre à la demande. Face à ce succès, il cherche donc des solutions pour satisfaire au mieux le milieu. Il cherche également à développer l’automatisation et la programmation, afin d’être au plus proche de la réalité de terrain.

 

Contact :
Cefochim ASBL
Zoning Industriel de Seneffe – Zone C
Rue Charles Richet
7180 Seneffe
+32 (0)64 31 07 00
cefochim.be

©Photos/Leslie Artamonow