Nouveau

De l’exploration urbaine de Charleroi

De l’exploration urbaine de Charleroi
De l’exploration urbaine de Charleroi

Visite urbaine, Charleroi

“J’ai découvert la vue de Charleroi en haut d’un terril. C’est impressionnant de voir à la fois les anciens sites sidérurgiques, les côtés très verts et ‘nature’, et puis toute cette animation en ville”, explique Alix, 25 ans, originaire d’Arras. L’urbex, l’exploration urbaine, permet de trouver des pépites là où l’on s’y attend pas. Il se développe de plus en plus dans la Métropole.

Les visites thématiques de Charleroi remportent un succès croissant. Elles se focalisent sur la bande dessinée, le street art ou les richesses architecturales, notamment. Aujourd’hui, le tour historique de la ville marquée par son passé industriel, présenté de manière insolite, est très demandé par les touristes et les visiteurs d’un jour. Ces tours, organisés par différents acteurs carolos, les emmènent dans des coins complètement atypiques.

Balades dans des coins inexplorés

Les balades ‘urbex’ traversent de nombreux paysages très différents. Elles passent par le centre-ville carolo à la découverte de nouvelles et d’anciennes architectures, par des coins verts, comme les sous-bois et les terrils, par des sites abandonnés, par les rives de la Sambre ou encore par des quartiers historiques marqués par l’arrivée de travailleurs étrangers, notamment italiens, qui sont venus épauler les Belges dans le travail des mines et les usines.

Je suis de passage en Belgique pour deux jours, je cherchais une visite hors du commun. On connaît la réputation de Charleroi. On a donc décidé de s’y rendre afin de vérifier ce qu’on raconte dessus”, précise Alix, en visite à Charleroi pour la journée. “Pour le moment, je trouve la ville très intéressante, je suis impressionnée par quelques bâtiments architecturaux que je n’aurais pas vu si je m’étais simplement promenée seule”.

On découvre des bâtiments qu’on ne prend généralement pas le temps d’observer sans guide

Visite-urbaine-charleroi-Sambre
Les visites urbaines à Charleroi emmènent les touristes découvrir les rives de la Sambre

Une ville verte, malgré l’activité industrielle

Depuis quelques années, l’Office du Tourisme du Pays de Charleroi a balisé 4 terrils, situés juste à côté du centre-ville. À travers un sentier de Grande Randonnée (GR), les visiteurs, en groupe ou avec un guide, peuvent les explorer. “La montée est assez rude, ça glisse, on n’est pas habitués, mais une fois sur le sommet, la vue vaut la peine. On ne se rend pas compte du nombre d’espaces verts à Charleroi”, explique Maud, néo-Carolo à la découverte de sa ville.

La vue du terril permet de découvrir la ville autrement

C’est vraiment tout proche des magasins. Il y a 20 minutes, on se trouvait juste à côté du centre commercial et maintenant, nous voilà en train de surplomber la ville”, reprend-elle. Généralement, les participants sont marqués par l’image de la ville, complètement différente vue d’en-haut.

Une ville marquée par l’histoire

Charleroi se distingue notamment par son architecture particulière brute et faite de béton ainsi que par son patrimoine industriel. Les touristes découvrent rapidement ces traces de l’histoire le long des quais de la Sambre et dans les différents quartiers, autour de la gare.  “Je travaille dans le secteur industriel, j’étais intéressée de voir l’histoire de la ville avec ce passé et sa transformation, finalement assez proche de mon quotidien”, raconte Alix.

Actuellement, le centre-ville est en pleine mutation. Le bas de la ville s’est métamorphosé avec l’arrivée du shopping Rive Gauche, de l’Auberge de jeunesse, de restaurants et l’aménagement des quais. D’autres projets d’aménagement, dans le haut de la ville ainsi que le long du ring, sont prévus pour les prochaines années.

passé-industriel-charleroi-decouverte
Le paysage unique du passé industriel de Charleroi attire de nombreuses personnes, avides de découvertes

Des anecdotes sur les Métropolitains

À côté des vues atypiques et de l’architecture particulière, très appréciées par les visiteurs, les histoires sur les Carolos passionnent les explorateurs. “J’explique ce qui s’est passé en ville, les rencontres insolites, les anecdotes, les traces du passé qu’on retrouve encore aujourd’hui en faisant attention”, explique Nicolas Buissart, artiste-guide du Safari Urbain. Son tour plaît par son originalité : “Je n’ai rien inventé : je raconte juste des histoires en faisant quelques blagues dans des lieux insolites de la ville et de ses alentours”.

Les visiteurs apprécient beaucoup les anecdotes sur le passé de Charleroi

Ces visites urbex attirent tous types de personnes. Tant les touristes de passage que les Métropolitains ou les Belges à la recherche d’une journée de dépaysement. On compte plus ou moins 11.000 visiteurs par an, un chiffre qui devrait augmenter dans les prochaines années

Ces balades thématiques sont de plus en plus développées. Elles permettent de découvrir la Métropole de manière insolite.

 

Contact :
Maison du tourisme du Pays de Charleroi
Place Charles II 20
6000 Charleroi
+32 (0)71 86 14 14
www.paysdecharleroi.be

Safari Urbain
info@charleroiadventure.com
+32 (0)494 98 26 43
www.charleroiadventure.com

©Vidéo/Reed & Leslie Artamonow