Nouveau

Dépollueurs des sols, héros des temps actuels

Dépollueurs des sols, héros des temps actuels

Ecoterres, Farciennes et Gosselies

L’entreprise Ecoterres est spécialisée dans le traitement des terres polluées. Alliant gestion de celles-ci et projets de réhabilitation, elle est unique en Belgique. Grâce à différentes technologies, elle nettoie les cours d’eau et protège les nappes phréatiques de la pollution. Un travail visionnaire et nécessaire pour les générations futures.

Basé à Gosselies et à Farciennes, Ecoterres est écologiquement innovante à trois niveaux : l’entreprise développe de nouvelles solutions technologiques environnementales, elle conçoit son business en appliquant les principes de l’économie circulaire et en utilisant principalement les voies navigables.

Personnes-ecoterres-wallonie
50 personnes travaillent pour Ecoterres Wallonie

Apporter des solutions pour gérer les déchets

Face au volume de déchets amassés au fond des cours d’eau constaté au début des années 90, Ecoterres décide d’agir en apportant une solution : dorénavant, cette entreprise proposera de draguer et de curer les voies navigables et de trier ces boues et déchets, avec des outils technologiques.

L’entreprise dispose de sa propre flotte pour nettoyer les berges

Au cours des années, Ecoterres a élargi ses activités et dépollué également les sites industriels et les anciennes déchetteries. Un processus essentiel pour l’avenir. Le concept est simple : arrêtons de cacher sous le tapis “les poussières” qu’on vient de ramasser au sol et interrogeons nous sur ce qu’on peut en faire, de manière responsable.

matières-dépolluer-scientifiques
Les matières récoltées sont dépolluées grâce à des techniques scientifiques hautement recherchées

Disposer de leurs propres bateaux

Ecoterres est l’une des seules entreprises à disposer de sa propre flotte : barges, dragues à godet ou encore pelles sur ponton, pour restituer les tirants d’eau, au niveau de bassin et de cours d’eau. “Actuellement, on travaille sur un tronçon de 6 km, entre Pommeroeul (Belgique) et Condé (France). Le canal est bouché : on va retirer la boue afin de réhabiliter la voie d’eau pour les grands gabarits. Le chantier dure 4 ans, occupe une trentaine d’hommes et s’inscrit dans un marché public de plusieurs dizaines de millions d’euros”, explique Denis Drousie, directeur d’Ecoterres.

Par ailleurs, Ecoterres utilise sa flotte pour transporter les boues polluées et déchets via les voies navigables. Une stratégie peu polluante selon Denis Drousie. “Les déchets, généralement du limon argileux voire du sable dans les cas d’une voie navigable, sont acheminés vers un de nos centres de tri en bord de voie d’eau pour y être recyclés.”

techniques-dépollution-ecoterres
Les techniques de dépollution d’Ecoterres sont adaptées en fonction du contexte

Moyens hautement technologiques

Complémentaire à l’activité fluviale, Ecoterres a également développé une branche pour dépolluer les sols. À la demande du client, l’entreprise offre une solution globale. En fonction de l’état de pollution, elle conçoit la meilleure des solutions. “On nous a appelés pour un ancien dépôt de déchets ménagers à ciel ouvert. Le lieu dégageait des écoulements et un gaz néfastes. Il fallait agir pour éviter la dispersion de cette pollution et améliorer le cadre de vie des habitants”.

L’entreprise propose des solutions globales et pointues aux sites très pollués

Pour dépolluer le sol, ingénieurs civils et bio-ingénieurs ont développé de nombreuses techniques hautement technologiques, à choisir en fonction du type de pollution et des contraintes du site (in situ, on site ou off site). “Le travail est souvent complexe. Avant les années 2000, il y avait très peu de réflexion sur les déchets de manière générale, on laissait tout sur place. On se retrouve aujourd’hui avec des zones extrêmement polluées pour des centaines d’années. Tout est mis en place pour améliorer la situation”.

Centre-tri-wallonie-ecoterres
Plusieurs centres de tris sont installés en Wallonie

Economie circulaire

Grâce à cette expertise, Ecoterres développe actuellement des sources “all in”, comprenant dépollution et construction, sur d’anciennes friches industrielles, comme le détaille Denis Drousie. “On achète des terrains pollués, on réalise les travaux de dépollution et on réhabilite le lieu avec des projets immobiliers ou d’aménagement du territoire”. L’entreprise travaille actuellement sur deux sites wallons de plus 300.000 m².

Depuis peu, les employés d’Ecoterres ont décidé d’aménager leurs nouveaux bureaux en respectant leur approche philosophique. En septembre 2018, ils ont posé la première pierre de leur nouveau siège social à Farciennes. Ils inaugurent ainsi le tout nouvel Ecopole, parc économique développé par Igretec. Le futur bâtiment promet déjà une approche écologique et durable : basse énergie, hautement technologique et respectant les concepts de l’économie circulaire.

Contact :
Avenue Jean Mermoz, 3C
6041 Gosselies
+32 (0)71 25 60 41
info.ecoterres@deme-group.com
www.deme-group.com/ecoterres

©Photos/Leslie Artamonow