Le secret de ces 5 artisans torréfacteurs

Le secret de ces 5 artisans torréfacteurs

Artisans torréfacteurs de Charleroi Métropole

Acheter du café (et si possible, en vrac) chez un artisan torréfacteur garantit le goût authentique et la qualité des grains. Mais surtout, ce geste engagé vous permet de limiter la pollution en arrêtant les capsules jetables, d’encourager les producteurs locaux et de soutenir la filière équitable.

Mieux, vous aurez la certitude que les grains de café sont cuits de manière homogène, sans être brûlés. Ils sont donc plus digestes pour votre organisme.

Embarquez avec nous à la découverte de ce nouvel or noir de Charleroi Métropole.

La Maison Van Hove, implantée au cœur de Charleroi Métropole depuis 1954

Qui n’est jamais passé devant cette maison ancestrale au pied de la rue de la Montagne, en face de la Place Verte ? L’odeur agréable du café fraîchement torréfié emplit encore les narines… Et pour ceux pour qui l’adresse est inconnue : laissez-vous guider par votre odorat et passez la porte de cet antre du café. Les sympathiques propriétaires vous conseilleront au mieux.

La Maison Van Hove propose du café de haute qualité, dont la torréfaction artisanale facilite la digestion. Asseyez-vous confortablement dans l’un des beaux fauteuils et dégustez un café maison accompagné d’un délicieux gâteau préparé par l’artisan chocolatier, Arnaud Champagne.

Et pour s’assurer de la satisfaction de tous les clients, une très large gamme de thés (121 parfums) est proposée.

“C’est le premier endroit où j’emmène les amis et membres de la famille qui viennent découvrir Charleroi”, Michaël

entrée du torréfacteur artisanal
Profitez de l’été pour boire votre café en terrasse.

Les meilleurs conseils à la Maison Ervka

S’il y a bien quelque chose que le café industriel ne pourra jamais concurrencer chez l’artisan, c’est la valeur des conseils du torréfacteur. À la Maison Ervka, René a été le premier torréfacteur. Il a lancé l’entreprise en 1956. Ensuite, Raphaël, le beau-fils, a repris le flambeau en 1991. Enfin, Mallory, le petit-fils, tient actuellement la boutique.

Pour Mallory, lui aussi passionné de café, il est important de garder une des valeurs-clés de son grand-père au sein de l’entreprise : le conseil au client. Il veille donc à guider au mieux – et avec le sourire, comme vous le verrez lors des marchés hebdomadaires – l’ensemble de ses clients, en fonction de leurs goûts, mais aussi de leurs habitudes et de leur sensibilité.

La Maison Ervka sélectionne les meilleurs arabicas, en provenance d’Amérique latine et d’Afrique pour proposer des grains de café pure origine ou issus d’un des mélanges concoctés par la maison.

torrefacteur devant ses produits
Mallory Ervka propose différents cafés artisanaux en fonction des habitudes des clients (crédit: Maison Ervka).

Du café bio et durable de J.J.Looze

La Maison J.J.Looze (de Joseph et Jacques Looze, il manque le “S” de Sylvie, qui a rejoint l’entreprise familiale) se distingue sur un point, et non des moindres : c’est le seul artisan torréfacteur qui a développé l’ensemble du cycle du café, des plantations de caféiers au Kivu en 1950 à la torréfaction actuelle.

Cette maison, installée à Feluy, est la référence pour les artisans torréfacteurs. Non seulement leur café est de qualité, mais leur connaissance dans ce domaine est impressionnante. Ces torréfacteurs sont incollables sur les arômes, les saveurs et les origines du café.

“De vrais Cafés Grands Crus sélectionnés par de vrais artisans torréfacteurs passionnés et passionnants. Adorables en prime! Que du Bonheur!”, Marianne

Pour couronner le tout : le café est durable. Le label Efico de ce café garantit le soutien de projets de développement durable. Certains grains sont également issus de l’agriculture biologique.

À tester : le café bio “Éthiopie”, fort et agréable dès le réveil.

Grains de café dans un sac zero dechet
Ces torréfacteurs misent sur le café bio et durable

L’as de la torréfaction avec Nicola Di Santo

À Frasnes-lez-Gosselies, le café est torréfié presque quotidiennement afin de garantir la fraîcheur des grains de grande qualité. La machine cuit de petites quantités (60 kg), ce qui permet d’homogénéiser la cuisson. Nicola a lancé l’entreprise il y a 40 ans. Son fils Mario a rejoint l’aventure il y a peu. Ils suivent minutieusement la torréfaction tout au long du processus. Ils l’adaptent à la minute près en fonction de l’origine des grains.

En dégustant un de leurs cafés, vous pourrez découvrir toute la recherche gustative d’un excellent café, comme Nicola et Mario aiment le boire. Le café doit avoir du goût tout en restant en bouche, avec un subtil mélange entre les saveurs.

Vous pouvez également acheter du café bio et issu du commerce équitable. Il n’y a pas un café à recommander, mais de nombreux cafés à découvrir. Ils vous seront personnellement conseillés par ces torréfacteurs en fonction de vos envies. Découvrez-les sur les marchés ou dans leur boutique.

Torréfacteur en train de vérifier la cuisson du cafe
Déguster un café fraîchement torréfié garantit un goût optimal.

Du pain et du café à la Manufacture urbaine

La Manufacture urbaine torréfie le café une fois par semaine sous la houlette d’un maître-artisan. Elle procède à une torréfaction dite lente afin d’en sortir un café riche en goût. La philosophie du café s’intègre à l’éthique de l’institution, devenue emblématique : des produits de qualité issus du circuit court.

Dégustez votre café sur place le jour de la torréfaction (cela varie selon les semaines), pour profiter de l’odeur agréable que les grains dégagent lors de leur cuisson.

café et viennoiseries
Profitez d’un café et d’un pain frais, le tout fait maison, pour le déjeuner.