Du ski nautique “écolo” ? À Charleroi Métropole, c’est possible

Du ski nautique “écolo” ? À Charleroi Métropole, c’est possible
Du ski nautique “écolo” ? À Charleroi Métropole, c’est possible

Aux Lacs de l’Eau d’Heure, le Spin Cablepark invite les amateurs de glisse à découvrir le ski nautique et sauter les obstacles sur un wakeboard, sans brûler un litre d’essence.

Le téléski était pour moi la meilleure solution pour pratiquer ma passion, le ski nautique, en restant en accord avec mes engagements pour la protection de l’environnement ”, explique Cédric Vandermot, co-créateur du Spin Cablepark. “Tout l’ADN du projet est ancré dans le développement durable”.

Le Spin Cablepark propose la pratique du ski nautique et d’autres sports de glisse (kneeboard, wakeboard…) en étant tractés par un câble. Deux téléskis sont installés sur le lac de Féronval et tirent les sportifs en boucle ou sur une ligne droite. Pour les plus téméraires et les sportifs aguerris, des obstacles sont installés de part et d’autre du câble : ils permettent de réaliser des sauts et des figures.

vue-sur-la-structure-du-ski-nautique
Les installations se situent sur le lac de Féronval, un des lacs qui composent les lacs de l’Eau d’Heure

Un projet écologique

En plus d’être une référence dans le sport de glisse de haut niveau, toute l’infrastructure est pensée pour limiter son impact environnemental. Ainsi, 168 panneaux photovoltaïques sont installés sur le toit du bâtiment et permettent, notamment, d’alimenter les câbles de traction en électricité. L’eau de pluie est récoltée et approvisionne les douches et les WC, tandis qu’une pompe à chaleur et un poêle à bois chauffent l’installation. Le magasin attenant propose des combinaisons écologiques, réalisées avec des coquilles d’huître.

L’ancrage local est également favorisé. “Nous travaillons avec le boucher du village d’à côté : il nous fournit pour la petite restauration et pour les plateaux barbecue. Nous proposons principalement des bières locales. Le bois de chauffage provient des villages environnants”, explique-t-il.

enfant-sur-une-planche
Ce sport nautique est accessible dès l’âge de 8 ans.

Un sport inédit et tout public

Ce lieu, aux airs de vacances, attire de nombreuses personnes avec des attentes très différentes. Durant les congés, beaucoup viennent tester le câble, comme on s’essaierait à une autre discipline, juste pour le plaisir de la découverte. “On s’essaie au téléski, comme on pourrait aller faire un karting ou de l’accrobranche”.

Hors des congés, ce sont surtout des sportifs qui s’entraînent, avec des objectifs de performance. Ils sont affiliés au club et s’entraînent 4-5 fois sur la semaine. Ils ont généralement entre 8 et 50 ans. “Les obstacles sont bien réputés. On pourrait même organiser les championnats d’Europe ici, grâce à nos installations de qualité. Le câble tourne à une vitesse de 28 ou 30 km/heure, ce qui est assez sportif”.

Des écoles et des associations sportives sont également accueillies pour des classes vertes ou des stages. Le bâtiment compte 28 lits.

vue-du-groupe
Toute la structure est pensée de manière durable.

Enfin, le club sportif organise des sessions à destination de personnes à mobilité réduite ou porteurs d’un handicap. “Pour les personnes tétraplégiques, par exemple, nous mettons à disposition un bateau-taxi pour les récupérer s’ils tombent à l’eau. Une personne guide les personnes malvoyantes en donnant des indications : tourner à gauche ou à droit, sauter,…

Plus de 23 travailleurs en haute saison

Ce club remporte un succès important, depuis son ouverture en juillet 2011. Ainsi, chaque année, on compte entre 8 000 et 12 000 accès au téléski . “Les gens apprécient l’esprit familial, l’ambiance de vacances qu’on retrouve. Comme quoi, il suffit parfois de rouler à peine quelques kilomètres pour être dépaysé”, précise Cédric.

En haute saison, 23 personnes y travaillent. Pour ces travailleurs, une seule condition : être passionné par la discipline. La plupart d’entre eux pratiquent régulièrement ce sport durant leur temps libre.

À terme, le Spin Cablepark devrait se développer. Un deuxième bâtiment de 800 m2, construit avec la même approche écologique que le premier, devrait être érigé pour accueillir des trampolines et deux escape room.

Profitez du lieu pour boire un verre ou faire un barbecue avec des amis.

Contact:
Spin Cablepark
Rue Crossart 61
6440 Froidchapelle
+32 (0)71/ 31 39 82
info@thespin.be
https://thespin.be/ 

©Photos/Jérome Gobin