Elle se lance le défi de révolutionner les collations dans les cartables

Elle se lance le défi de révolutionner les collations dans les cartables
Elle se lance le défi de révolutionner les collations dans les cartables

Stéphanie Baras aime se lancer des défis. Lorsqu’en 2017, elle crée Les Boudines, des biscuits bio, végans et sans gluten, en mini-format, son idée est de proposer un produit gourmand, en accord avec ses valeurs écologiques.

Je ne voyais pas l’intérêt de consommer du beurre, du lait ou des œufs de moindre qualité pour les transformer en biscuits. Je préfère nettement privilégier une bonne tartine au beurre de ferme et utiliser d’autres ingrédients pour cuisiner des biscuits”, précise Stéphanie. “Pour mes biscuits, je favorise donc des matières premières de qualité, comme des amandes, des noisettes ou des farines complètes”. Les biscuits, en plus d’être sains, offrent un apport nutritionnel important.

Par ailleurs, Stéphanie souhaite que ses biscuits soient accessibles à tous, même aux personnes intolérantes à certains aliments. Les produits sont végans et sans gluten. Depuis peu, une nouvelle gamme, à base de graines de tournesol, est proposée : ils ravissent les papilles des personnes allergiques  aux fruits à coque. “Pour moi, c’était important que tous les enfants (et les grands, aussi) puissent manger ces biscuits, les emporter dans les cartables, les partager. Surtout, je voulais que ces biscuits soient bons et croquants. Mon fils a approuvé les recettes finales.

Démarche écologique

Stéphanie tend également à réduire son empreinte écologique au maximum. Elle a conçu l’ensemble de son projet en limitant le nombre de détritus. “Nous avons finalement très peu de déchets. Nous avons un container destiné aux cartons, qui est enlevé une fois par mois et qui rentre dans un schéma de recyclage. Nous avons une poubelle d’atelier classique, qui est vidée toutes les trois semaines.”

La pâte à biscuits ne contient aucun allergène (pas de lait, de beurre…)

La démarche ‘zéro déchet’ est appliquée à toutes les étapes de l’entreprise : optimisation de l’approvisionnement en limitant les fournisseurs, aucune utilisation de papier de cuisson, réduction des déchets de pâte, limitation de la perte de biscuits, etc.

Les biscuits sont distribués dans des bocaux ou des seaux réutilisables. Occasionnellement, ils sont emballés dans du plastique recyclable.

Un public qui raffole des Boudines

Depuis 4 ans, l’entreprise a pu séduire son public. Les biscuits sont distribués dans plus de 160 magasins. Une véritable communauté s’est formée autour de ces gourmandises artisanales et cette clientèle apprécie aussi goûter les nouvelles recettes et donner son avis.

Stéphanie ne s’attendait pas à un tel engouement dès le lancement. “C’est dingue comme on est rentré dans le quotidien de certaines personnes. On reçoit des photos de nos bocaux utilisés dans les cuisines. On a même appris qu’une poule avait reçu le joli nom de Boudine, en notre hommage”.

fabrication-biscuits
Geoffrey a rejoint sa compagne dans l’aventure entrepreneuriale.

Dernièrement, cette entrepreneuse a reçu des compliments provenant d’autres professionnels : une reconnaissance de ses pairs dont elle est fière.

Des gourmandises faites pour durer

Aujourd’hui, trois personnes travaillent chez les Boudines (ou 2 équivalents temps plein). Stéphanie se consacre à la gestion de l’entreprise et à l’univers créatif ; Geoffrey, son époux, et Sandrine, à la confection des biscuits.

À terme, l’entreprise compte se développer tout en gardant au cœur de son projet son approche éthique et responsable.

Les biscuits ‘Les Boudines’ sont emballés dans des bocaux en verre, selon une démarche de vrac et zéro déchet.

 

Contact:

https://www.lesboudines.be/

Tamines

©Photos et vidéo/Jérome Gobin