Au détour des sentiers, des paysages atypiques et étonnants

Au détour des sentiers, des paysages atypiques et étonnants

Villes miniatures, panoramas sauvages, sentiers pittoresques à travers champs et bois, la région regorge de lieux singuliers à découvrir à pied.

Explorez la Métropole sur les chemins de randonnée, vous y découvrirez des lieux dépaysants.

Les chemins des terrils

Le Sentier des Terrils (le “GR 412”) chemine à travers les localités minières de l’ancien bassin industriel de Charleroi et ses terrils, autrefois familiers de l’homme, sur lesquels la nature a aujourd’hui repris ses droits.

Chaque année, l’Eden organise “la Boucle Noire” avec d’autres partenaires carolos. Ce parcours de 20 km, dessiné sur le tracé du GR 412, vous propose un itinéraire, au coeur de Charleroi, empreint du charme industriel du pays noir.

Les terrils offrent une vue à 360 degrés impressionnante.
Les terrils offrent une vue à 360 degrés impressionnante.

La Route des Abbayes

Le GR des Abbayes Trappistes de Wallonie débute dans nos Ardennes belges mais se termine au sud de la Métropole, à travers la forêt du Pays de Chimay. Les trois types de couches géologiques de cette région offrent aux promeneurs un paysage diversifié et unique en Belgique.

Dans la même zone géographique, la Grande Traversée de la Forêt du Pays de Chimay propose une randonnée de plus de 150 km. Tout au long du balisage, vous trouverez des aires de bivouac destinées à qui souhaite s’imprégner pleinement de la nature et dormir sous tente à l’orée du bois.

Tente sur une aire de bivouac
Plusieurs bivouacs accueillent les randonneurs sur le parcours (crédit : Escapardenne)

Au rythme de l’eau

Le GR 129 “La Belgique en diagonale”, reliant Lobbes à Gerpinnes, traverse les campagnes à travers champs et hameaux. La vue de Thuin et son beffroi, après un passage plus forestier, est époustouflante.

Pénétrez également l’univers fluvial et l’environnement bucolique de Merbes-le-Château en vous essayant à la Promenade des Batelières, longue de 5km.

balade le long des quais
La région de Thuin a compté durant des siècles de nombreux bateliers parmi ses habitants (crédit : CM tourisme)

Des paysages bocagers

La partie du GR 125 reliant Froidchapelle à Virelles, emprunte de nombreux chemins à travers les prés et cultures, bordés de haies et talus.

Ce chemin de grande randonnée conduit les sportifs jusqu’à la Calestienne où se trouve notamment le Fondry des chiens, lieu symbolique et spécifique de la région.

Tour dans les entrailles de la terre
Le Fondry des chiens s’est construit avec l’écoulement des eaux (crédit: Teddy)

Le chemin de Saint-Feuillien

Sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, découvrez, à travers l’entité de Seneffe, le GR 655, appelé la “Via Gallia Belgica”. Ce tronçon traverse de longues plaines typiques du Nord de la Métropole.

Passage sur un pont ancien
Les chemins traversent prés et villages en toute tranquillité (crédit: GR)

 

D’autres coins de la Métropole, comme le Centre de délassement de Loverval ou le parcours Vita au bois du Grand Bon Dieu à Thuin, proposent différents parcours, à choisir à la carte, en fonction de vos envies : en famille, en baskets de course ou simplement pour prendre l’air en fin de journée.